ACTUALITES Économie Énergie

Lacunes dans le contrôle des normes liées au propane

Plus de 400 clients d’Hydro-Québec aux Îles ont adhéré à son programme de conversion au propane instauré il y a deux ans.
Or, selon ce que rapporte la porte-parole de la société d’État, Catherine Bujold, une cinquantaine d’abonnés se sont vus refuser leur admissibilité aux subventions pour réduire leur facture d’énergie, parce que leurs installations ne sont pas conformes.
Hydro-Québec compte, dans l’archipel, deux inspecteurs et un technicien formés pour vérifier le respect des normes d’installation et de stockage du propane, en vertu du code CSA B149 de l’Association canadienne de normalisation :

Parmi les installations non-conformes, on observe des bonbonnes de propane situées trop près d’une bouche de ventilation, ou encore trop proche d’un bâtiment et sans protection.
Questionné à ce sujet, le directeur de l’Association québécoise du propane, Michel Deslauriers, affirme qu’il n’y a pas lieu de craindre pour la sécurité du public :

Cela dit, M. Deslauriers souligne que c’est à la Régie du bâtiment du Québec de voir à ce que les opérations des distributeurs de propane soient conformes.
Il déplore que ses appels pour que la RBQ augmente ses effectifs de contrôle sur le terrain restent lettre morte.
Le RBQ, de son côté, n’a pas encore répondu à nos questions.

Laisser un commentaire