ACTUALITES Économie Énergie

La RBQ se défend d’être la police du propane

La Régie du Bâtiment du Québec se défend de rester les bras croisés devant les problèmes de conformité de certaines des installations de propane de l’archipel.
Selon Hydro-Québec, les normes d’installation et de stockage du propane ne sont pas respectées chez plus de 10 pour cent des demandeurs de subvention.
Or, bien que ce soit la RBQ qui édicte les règles en matière de propane et qui émette les licences des entrepreneurs qui en font les installations, son rôle n’est pas de jouer à la police, affirme son porte-parole Sylvain Lamothe :

Cela dit, la RBQ dit n’avoir reçu aucune plainte concernant les lacunes relevées par Hydro-Québec aux Îles, quant au respect des normes canadiennes d’installation et de stockage du propane.
M. Lamothe explique qu’elle ne fera des inspections sur le terrain que si elle reçoit des signalements en bonne et due forme:

Selon la RBQ, les entrepreneurs qui font des installations au propane sans permis s’exposent à des amendes pouvant atteindre les 160 mille dollars.

Laisser un commentaire